Prospérité sans croissance

Publié le par Climat2050

prosperité sans-croissance

 

 

"La situation écologique, sociale et financière qui structure désormais l’horizon planétaire n’autorise plus sans conséquences aggravées, la position dénégatrice.

C’est la même logique de démesure (ce que les grecs nommaient “l’ubris”) qui est à l’origine de la crise écologique (dérèglement climatique et risques majeurs pour la biodiversité), de la crise sociale (dont la forme la plus dramatique s’exprime par la crise alimentaire) et de la crise financière.

Et cette démesure s’est trouvée accentuée par une représentation et un mode de calcul de la richesse qui en sous-évaluant gravement les biens écologiques et sociaux non marchands a lancé le monde dans la course folle d’abord du productivisme industriel oublieux des enjeux écologiques, ensuite d’une financiarisation largement excessive par rapport à l’économie réelle"

 

Patrick Viveret, préface de l'édition française de Prosperity without Growth - Prospérité sans croissance de Tim Jackson

Commenter cet article

Pierre 13/06/2010 09:58



Après l'Hybris vient la Némesis, espérons qu'elle ne sera pas injuste ni trop violente.Icare s'est brûlé les ailes.


Notre monde est fini (il a des limites en matières premières, en o2, en surface) Un juste répartition me paraît souhaitable. L'homme me paraît de moins en moins éternel.


Bonne journée¨


Pierre



Marcha 12/06/2010 15:35



Effectivement le facteur humain semble avoir disparu des impératifs  du développement et de la croissance. Et l'homme est de moins en moins partie prenante de l'avenir de la planète.