Les marchands de doute

Publié le par Climat2050

030812 climato

 

Aux États-Unis, la science scrupuleuse a, comme de ce côté-ci de l'Atlantique, de puissants contradicteurs, qui n'hésitent pas à jouer de malhonnêteté intellectuelle pour faire entendre leur voix.

Naomi Oreskes et Erik Conway, deux historiens des sciences, mettent ici à nu les pratiques de ceux qu'ils appellent les "marchands de doute".

Tous ont pour point commun de prêter leurs titres de savants à la cause de l'idéologie néolibérale ou à des intérêts marchands, en dévoyant les règles du débat scientifique et en jouant sur les polémiques médiatiques.

Leur dernier fait d'armes est typique : une tribune cosignée le 27 janvier dernier dans le Wall Street Journal par seize scientifiques - dont Claude Allègre - qui appellent "à ne pas paniquer au sujet du réchauffement climatique".

 

La suite dans Alternatives Internationales n° 054 - mars 2012

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article