Climategate ?

Publié le par Climat2050

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/96/Smiley-sceptic.svg/320px-Smiley-sceptic.svg.png

 

Les chercheurs du CRU, accusés d'avoir manipulés les données pour étayer la thèse du réchauffement climatique, ont été blanchi dans un rapport.

 


L'enquête indépendante sur le scandale impliquant l'un des centres majeurs de recherche sur le climat a rendu son rapport. Et aucun doute ne plane, selon lui, sur "la rigueur et l'honnêteté" des chercheurs accusés de manipulation.

Cette enquête portait sur le "climategate". Dans cette affaire, des chercheurs du Centre de recherche sur le climat de l'Université d'East Anglia (CRU) avaient été accusés de manipuler les données sur les températures dans le monde pour étayer la thèse du réchauffement climatique. Or, les données du CRU sont notamment utilisées par le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec), organisme de l'Onu.

Le scandale avait éclaté en novembre. Quelques jours avant le sommet de l'Onu sur le climat à Copenhague, plus d'un millier de courriels et de documents de chercheurs collaborant avec le CRU, victime d'un piratage informatique ou de fuites, avaient été publiés sur internet.

L'un des courriels de Phil Jones, directeur démissionnaire du CRU, évoquait une "ruse" pour manipuler les relevés de température afin de "dissimuler une baisse" de celle-ci. […]

 

Lire la suite

Commenter cet article

Joke 01/09/2010 19:17



"Gros intérêts en jeu" ?


Précisément.


Lis ceci :


http://www.michele-rivasi.eu/a-la-une/au-grand-dam-du-groupe-des-vertsale-le-pe-rejette-letiquetage-sous-forme-de-signalisation-tricolore/



Marcha 09/07/2010 13:23


quand de gros intérêts sont en jeu, toutes les désinformations et manipulations semblent être possible.